Rechercher
  • Théo COMBROUZE ( Stagiaire )

Une merveilleuse nouvelle à la Mazière


C'est lors d'une belle matinée de juillet que Théo COMBROUZE, stagiaire à la Réserve, fit la découverte surprenante, de deux jeunes Hérons pourprés ( Ardea purpurea ) sur l'étang de la RNN de l'Étang de la Mazière!

Cette observation permet d'avérer l'importance du site pour cette espèce!

En effet, la Mazière comporte l'une des rares roselières du département.

Précédemment, des adultes avaient été vus mais sans preuve directe de leur nidification (transport de matériaux par exemple...)

Généralement, le Héron pourpré niche sur les périodes allant de mai à juin. La présence de ces deux jeunes sur le site permet de suspecter une nidification tardive, conséquence éventuelle des fortes pluies des mois de mai – juin.

Une fois ces deux jeunes aguéris au vol, ils partiront en migration dès août – septembre pour rejoindre l'Afrique afin d'y passer l'hiver.

Le Héron pourpré est un proche cousin, du bien connu Héron cendré ( Ardea cinerea ), il est cependant beaucoup plus rare et localisé que ce dernier.

Son plumage pourpre, violacé et les longues plumes de sa poitrine et sa crête en période nuptiale le rendent très photogénique et apprécié des photographes animaliers.

Il reste un oiseau craintif et sensible au dérangement, c'est pour cela qu'il côtoie les vastes roselières denses, où il nidifie loin des regards.

Le Héron pourpré est une espèce protégée, en régression en France, notamment à cause de la destruction et la pollution des roselières et du dérangement humain.


79 vues

Maison de la Réserve - Petite Mazière

47400 VILLETON

05.53.88.02.57

www.sepanlog.org

Pour nous contacter, cliquez ici